Navigation – Plan du site

Fonds Alexandre Lézine

Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme, Médiathèque, Iconothèque et archives, Aix-en-Provence
p. 221-227

Notes de l’auteur

Entretien avec Evelyne Disdier, responsable de l’Iconothèque et des archives à la Médiathèque de la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), Aix-en-Provence, 8-9 septembre 2010

Texte intégral

Institution patrimoniale conservant le fonds

1Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH)
Médiathèque
Iconothèque et archives
5, rue du Château de l'horloge, BP 647. 13904 AIX-EN-PROVENCE, France
Site web : http://www.mmsh.univ-aix.fr/​mediatheque

2L’Iconothèque et les archives constituent un lieu d’accueil, de traitement et de mise à disposition d’archives de chercheurs sur tous les types de supports : photographies, vidéo, films, cartes, manuscrits, imprimés, fichiers. Les fonds déposés concernent l’aire méditerranéenne, le monde arabe et musulman ou l’Afrique dans le domaine de la linguistique, de l’histoire de l’art, de l’architecture, de la peinture, de l’ethnographie, de l’ethnologie, de l’histoire ou du développement agricole. Les fonds iconographiques regroupent 80 000 documents et 2 100 cartes. Ces fonds d’archives qui représentent environ 120 ml. sont accessibles sur demande. Le niveau de traitement est différent suivant les fonds.

Description du fonds

Type de documents ou d'œuvres contenus dans le fonds

3Le fonds constitué par Alexandre Lézine rassemble des documents photographiques au nombre desquels se trouvent des tirages et des planches contacts. À la différence du fonds Jacques Revault conservé par la même institution, le fonds Lézine n’offre aucun négatif. Plusieurs des clichés portent l’indication : clichés Revault, ce qui indique qu’un grand nombre de photographies ont été prises par Jacques Revault qui participa aux visites d’édifices avec Lézine.

Thématique du fonds

4Couverture géographique : Égypte : Le Caire ; Rosette.

5Sujets : Architecture domestique ; décoration intérieure ; ornementation architecturale.

Périodes couvertes par le fonds

6Période d'exécution des documents / œuvres : 1969-1972, années au cours desquelles Alexandre Lézine se trouve au Caire pour rassembler la documentation nécessaire à la rédaction de son étude sur Trois palais d'époque ottomane au Caire (Le Caire, Institut français d'archéologie orientale, 1972, vi, 61 p., 15 fig., 54 pl., Mémoires publiés par les membres de l'Institut français d'archéologie).

7Périodes des sujets du fonds : essentiellement les siècles correspondant aux périodes mamelouke (xive-xvie siècles) et ottomane (xvie-xviiie siècles).

Importance matérielle du fonds

8Nombre de pièces : le fonds Alexandre Lézine est un ensemble de 3 000 documents concernant l’architecture islamique en Tunisie (Tunis, Kairouan, Sousse et Mahdiya), en Turquie, en Égypte (Le Caire et Rosette), et en Afghanistan.

Statut juridique du fonds

9Propriété de l’État. Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix-en-Provence

10Membre du Groupe d’Intérêt Scientifique (GIS) « Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme », la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) d’Aix-en-Provence est un campus de recherche et d’enseignement en sciences humaines et sociales, spécialisé sur le monde méditerranéen.

11Fondée en 1996, la MMSH est un département de recherche de l’Université de Provence appuyé, en convention avec l’Université Paul Cézanne et le CNRS, sur une unité mixte de service et de recherche du CNRS (USR 3125)1.

Historique du fonds

Conditions d’entrée dans l’institution patrimoniale

12Le fonds est parvenu à la MMSH en 1998 par l’intermédiaire de Lucien Golvin (1908-2002), universitaire spécialiste de l’étude de l’artisanat des pays du Maghreb, professeur à l’université d’Aix-Marseille de 1962 à 1977 où il occupe la chaire d’art et d’archéologie musulmanes.

13L’hypothèse est avancée que Jacques Revault, collaborateur de la publication sur les Palais et demeures de Fès, Paris, Éditions du CNRS, 1989-1992, 3 vol., aurait eu ce fonds entre les mains.

Appartenances précédentes

14Le fonds, conservé par la veuve d’Alexandre Lézine, Pernette Lézine, artiste peintre, avait été donné à Lucien Golvin (1908-2002), universitaire spécialiste de l’étude de l’artisanat des pays du Maghreb.

Portrait de l’auteur

15Le nom d’Alexandre Lézine, né en 1906, historien, architecte et archéologue, est principalement lié à la Tunisie où il a exercé comme architecte principal puis comme directeur du Service des monuments historiques. Outre de nombreux travaux sur les monuments antiques, son activité à Carthage a surtout eu comme objet la participation au dégagement et à la restauration des thermes d’Antonin avec Noël Duval et Gilbert-Charles Picard dans les années 1950.

16Alexandre Lézine devient maître de recherches au Centre national de la recherche scientifique en 1957.

17C’est son travail sur les monuments d’époque musulmane de Tunisie (Sousse entre autres), qui l’a amené à s’intéresser aux maisons de Rosette, puis aux anciens palais du Caire.

18La mort d’Alexandre Lézine, survenue en 1972, empêcha l’achèvement de cette dernière tâche qui fut accomplie par Jacques Revault (1902-1986).

Traitement que le fonds a reçu

Du point de vue matériel

19Le fonds Lézine n’a reçu aucun traitement : il se trouve dans son état d’origine, celui du moment de sa livraison. Le fonds Jacques Revault, plus important et plus riche que le fonds Lézine, a concentré l’intérêt des services de l’Iconothèque.

20Les quatre classeurs renfermant les photographies portent chacun une étiquette mentionnant : Sennari (il s’agit de la documentation relative à la maison Ibrahim katkhuda al-Sinnari, l’une des plus belles demeures du Caire, construite à l’extrême fin du xviiie siècle) ; Le Caire 1969 ; Le Caire 1970 ; Le Caire 1971. Ces trois derniers classeurs renferment la documentation réunie sur les demeures du Caire au cours des années 1969-1971.

Du point de vue intellectuel

21Il existe actuellement une description au niveau du fonds.

22La création d’une plateforme collaborative des ressources numériques de la Médiathèque (plateforme SharePoint Online de Microsoft produite en interne par le Service informatique de la Médiathèque) est en cours (e Médiathèque) au sein de laquelle pourrait trouver place un corpus Archives photographiques fonds Alexandre Lézine.

23Cette plateforme devrait, au final, être mise à disposition de l’extérieur, plus particulièrement à l’adresse des chercheurs à l’étranger.

Types de valorisation du fonds

Politique de communication autour du fonds

24L’Iconothèque de la MMSH n’accepte plus de sortir les documents (par exemple dans le cas de l’illustration d’une publication).

25À la demande, des reproductions numériques sont faites.

26En ce qui concerne les droits de reproduction, les tarifs demandés sont ceux du CNRS2.

27Dans le cas d’un ouvrage de recherche ou d’un travail universitaire, les documents numériques sont fournis à titre gracieux.

Programmes de valorisation

28Quand les données seront sur la plateforme, l’Iconothèque pourra répondre à des appels d’offres relatifs à la numérisation (par exemple le plan national de numérisation du Ministère de la Culture et de la communication).

Existence ou non d’un travail coopératif autour de ce fonds ; avec quels types d’institutions

29Pour ce qui touche au Caire, il n’est pas impossible que la démarche pensée pour un travail sur le fonds Jacques Revault puisse être suivie dans le cas d’un travail sur le fonds Lézine. L’Iconothèque s’interroge sur la possibilité d’une collaboration avec Bernard Maury qui a dirigé la mission française de coopération pour la sauvegarde du Caire islamique et a écrit avec Jacques Revault sur les maisons du Caire, et peut-être avec l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (IFAO).

Alexandre Lézine, Le Caire, Bayt Shabshirî, coupole que surmonte un grand balcon sur cour, ajouté tardivement [Maison Mahmud al-Shabshiri], entre 1969 et 1972.

Alexandre Lézine, Le Caire, Bayt Shabshirî, coupole que surmonte un grand balcon sur cour, ajouté tardivement [Maison Mahmud al-Shabshiri], entre 1969 et 1972.

Aix-en-Provence, MMSH, Iconothèque.

Alexandre Lézine, Le Caire, Maison Al-Razzâz, portes [Maison Ahmad katkhuda al-Razzaz, portes], entre 1969 et 1972.

Alexandre Lézine, Le Caire, Maison Al-Razzâz, portes [Maison Ahmad katkhuda al-Razzaz, portes], entre 1969 et 1972.

Aix-en-Provence, MMSH, Iconothèque.

Alexandre Lézine, Le Caire, Maison waqf Al-Mullah [Maison al-Mulla], entre 1969 et 1972.

Alexandre Lézine, Le Caire, Maison waqf Al-Mullah [Maison al-Mulla], entre 1969 et 1972.

Aix-en-Provence, MMSH, Iconothèque.

Bibliographie

Lézine Alexandre, « Les salles nobles des palais mamelouks », Annales islamologiques, vol. 10, 1972, p. 63-148, ill.

Lézine Alexandre, Trois palais d’époque ottomane au Caire, Le Caire : Institut français d’archéologie orientale, 1972, vi, 61 p., 15 fig. 54 pl., Mémoires publiés par les membres de l’Institut français d’archéologie.

Duval Noël, « Alexandre Lézine 1906-1972 », Antiquités africaines, t. 8, 1974, p. 7-12.

Notes

1  http://www.mmsh.univ-aix.fr. Consulté le 8 octobre 2015.

2  http://phototheque.cnrs.fr/L01/support/conditions.htm. Consulté le 8 octobre 2015.

Table des illustrations

Titre Alexandre Lézine, Le Caire, Bayt Shabshirî, coupole que surmonte un grand balcon sur cour, ajouté tardivement [Maison Mahmud al-Shabshiri], entre 1969 et 1972.
Crédits Aix-en-Provence, MMSH, Iconothèque.
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/4618/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Titre Alexandre Lézine, Le Caire, Maison Al-Razzâz, portes [Maison Ahmad katkhuda al-Razzaz, portes], entre 1969 et 1972.
Crédits Aix-en-Provence, MMSH, Iconothèque.
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/4618/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 244k
Titre Alexandre Lézine, Le Caire, Maison waqf Al-Mullah [Maison al-Mulla], entre 1969 et 1972.
Crédits Aix-en-Provence, MMSH, Iconothèque.
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/4618/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 160k

Pour citer cet article

Référence papier

Maryse Bideault, « Fonds Alexandre Lézine », in L'iconographie du Caire dans les collections patrimoniales françaises, Paris (« Sources »), 2010, p. 221-227.

Référence électronique

Maryse Bideault, « Fonds Alexandre Lézine », in L'iconographie du Caire dans les collections patrimoniales françaises, Paris (« Sources »), 2010, [En ligne], mis en ligne le 11 janvier 2016, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://inha.revues.org/4618

Droits d’auteur

Tous droits réservés