Navigation – Plan du site

Les archives Bourgoin à la Bibliothèque de l’INHA

Sébastien Chauffour
p. 48-49

Texte intégral

  • 1  Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, HD- 77 (++) -4, (...)
  • 2  École nationale supérieure des beaux-arts, EBA 7900 et 7901.
  • 3   Musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes, E33123-E33129.
  • 4  Bibliothèque municipale de Joigny, fonds Bourgoin.

1Jules Bourgoin a laissé une documentation impressionnante faite de dessins, épreuves graphiques, carnets de notes, brouillons, manuscrits, conservée aujourd’hui dans différentes institutions patrimoniales : Bibliothèque nationale de France1, École nationale supérieure des beaux-arts2, Institut national d’histoire de l’art, musée du Louvre3, bibliothèque municipale de Joigny4.

  • 5  Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet, Archives 67, 01-15.
  • 6  Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet, Autographes 45, 1.

2De loin le plus conséquent, le fonds de l’INHA est constitué de deux ensembles. Le premier se compose de 15 cartons d’archives où est conservée la majeure partie des sources qui permettent de documenter le travail de Bourgoin sur une période d’environ cinquante ans (1859-1908) : carnets de voyage en Méditerranée, textes et épreuves de ses publications, dessins d’ornement, travaux divers5. L’ensemble représente une quantité stupéfiante de notes, brouillons, croquis, repris, corrigés, développés à l’infini et qui illustrent de manière saisissante les recherches obsessionnelles de l’architecte sur l’ornement. Le second se compose de pièces isolées (17 lettres et 6 manuscrits) relatives notamment à ses missions en Orient, extraits du fonds principal et classés séparément au moment de l’entrée dans les collections Doucet6.

  • 7  Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet, Autographes 145, 2, 111 et 113 (lettres d’Henr (...)
  • 8  Sylvie Maignan, Un critique d’art parisien : René-Jean (1879-1951), Mémoire de l’École du Louvre, (...)
  • 9  Paul Perdrizet, Bronzes grecs d’Égypte de la collection Fouquet, Paris : Bibliothèque d’art et d’a (...)

3La présence de ces archives à la bibliothèque de l’INHA tire son origine de la vente des biens de l’architecte qui a eu lieu à Saint-Julien-du-Sault le 14 juin 1908. On ignore si elles ont été acquises ce jour-là ou quelques mois plus tard, par l’intermédiaire d’un des libraires avec qui travaillait Jacques Doucet (1853-1929) pour constituer sa bibliothèque d’art et d’archéologie. Toujours est-il qu’en 1910, le fonds est signalé comme appartenant à ses collections et en cours de classement par l’architecte Henri Saladin (1851-1923)7. Les papiers Bourgoin constituent donc chronologiquement l’un des premiers fonds documentaires de la bibliothèque. Ils ont été acquis par Doucet à une période où celui-ci s’intéresse de près à l’Égypte, y effectuant un voyage en 1909 durant lequel il rencontre Gaston Maspero, acquérant également un ensemble photographique envoyé du Caire par le Docteur Fouquet8, patronnant la publication de la collection de bronzes de ce dernier9 et s’attachant les services de l’archéologue Paul Perdrizet (1870-1938). Si, à l’époque, c’est la valeur documentaire et iconographique des papiers Bourgoin sur l’Égypte qui retenait l’attention de Doucet, l’exposition que l’INHA et InVisu consacrent aujourd’hui à l’architecte et théoricien permet d’illustrer un autre pan de la recherche historique que Doucet avait tout autant à cœur : le processus de création d’une œuvre ou d’une pensée artistique.

Annonce de la vente aux enchères du fonds d’atelier de Jules Bourgoin, 14 juin 1908, Saint-Julien-du-Sault (Yonne), Le Courrier de Joigny, no 22, 30 mai 1908.

Notes

1  Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, HD- 77 (++) -4, 77 (+++) -4, 77 (++++) -4.

2  École nationale supérieure des beaux-arts, EBA 7900 et 7901.

3   Musée du Louvre, département des Antiquités égyptiennes, E33123-E33129.

4  Bibliothèque municipale de Joigny, fonds Bourgoin.

5  Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet, Archives 67, 01-15.

6  Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet, Autographes 45, 1.

7  Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet, Autographes 145, 2, 111 et 113 (lettres d’Henri Saladin à Jacques Doucet et René Jean, 25 février 1910 et 3 mai 1910).

8  Sylvie Maignan, Un critique d’art parisien : René-Jean (1879-1951), Mémoire de l’École du Louvre, 1979, p. 94-95.

9  Paul Perdrizet, Bronzes grecs d’Égypte de la collection Fouquet, Paris : Bibliothèque d’art et d’archéologie, 1911.

Table des illustrations

Légende Annonce de la vente aux enchères du fonds d’atelier de Jules Bourgoin, 14 juin 1908, Saint-Julien-du-Sault (Yonne), Le Courrier de Joigny, no 22, 30 mai 1908.
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/4606/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 358k

Pour citer cet article

Référence papier

Sébastien Chauffour, « Les archives Bourgoin à la Bibliothèque de l’INHA », in Jules Bourgoin (1838-1908). L'obsession du trait, Paris, Institut national d'histoire de l'art (« Les catalogues d'exposition de l'INHA »), 2012, p. 48-49.

Référence électronique

Sébastien Chauffour, « Les archives Bourgoin à la Bibliothèque de l’INHA », in Jules Bourgoin (1838-1908). L'obsession du trait, Paris, Institut national d'histoire de l'art (« Les catalogues d'exposition de l'INHA »), 2012, [En ligne], mis en ligne le 07 janvier 2013, consulté le 20 février 2017. URL : http://inha.revues.org/4606

Droits d’auteur

Tous droits réservés