Navigation – Plan du site

Un imaginaire scientifique. Cristaux et figures organiques

Estelle Thibault
p. 40-41

Texte intégral

  • 1   Auguste Bravais, Essai géométrique sur la symétrie des feuilles curvisériées et rectisériées, mém (...)

1La curiosité de Bourgoin à l’égard des formes de la nature s’exerce à plusieurs niveaux. Les compositions variées observées dans le monde végétal et minéral, au même titre que celles fournies par les arts décoratifs, offrent un large éventail de modèles et stimulent l’inventivité de l’ornemaniste. Dans la Grammaire de l’ornement, un chapitre est dédié à ces « formes organiques » typifiées et réduites à leur structure schématique, que l’on retrouve dans les plantes, fleurs et feuilles comme dans certains motifs ornementaux. Conjointement à la métaphore syntaxique, l’image de l’herbier est mobilisée pour désigner le projet qui consiste à collecter et ordonner les formes ornementales. Par ailleurs, les classifications des naturalistes suggèrent des typologies construites sur des critères formalistes, des principes de notation simplifiée ainsi qu’une terminologie pour désigner les arrangements variés. Les différents systèmes de symétrie des feuilles, décrits par Auguste Bravais (1811-1863) ou par Charles Fermond (1810-1882)1, sont soigneusement étudiés par Bourgoin, comme en témoignent ses notes de lecture, tant écrites que dessinées, complétées par ses propres observations sur nature (fig. 18.1).

  • 2  William Scoresby, An Account of the Arctic regions with a history and description of the northern (...)

2Les carnets de Bourgoin permettent de mesurer l’étendue de son imaginaire scientifique. Il s’alimente à divers ouvrages qui documentent les formes végétales mais aussi celles du règne minéral. Dans ce dernier, Bourgoin voyait un analogue des motifs polygonaux de l’art arabe. Plusieurs ensembles sont notamment consacrés aux cristaux (fig. 18.2). Une série de croquis de flocons de neige, inspirée notamment de planches publiées par William Scoresby Jr. (1789-1857) en 18202, sert de base pour la réalisation des planches inédites de la « Revue de l’ornement », les figures désignées par des croix rouges correspondant aux modèles développés. Les dessins schématiques de cristaux voisinent avec d’autres types de notation qui concernent par exemple des alternances colorées.

  • 3 Victor-Marie Ruprich-Robert, Flore ornementale. Essai sur la composition de l’ ornement : éléments (...)
  • 4  Charles Soret, Éléments de cristallographie physique, Genève: H. Georg / Paris: Gauthier-Villars, (...)

3Dans les années 1870, cet intérêt pour la botanique ou pour la symétrie des cristaux apparente son projet à d’autres entreprises antérieures, telles la Flore ornementale de Victor-Marie Ruprich-Robert3. Les recherches de Bourgoin sur les créations formelles de la nature, ainsi que sur les typologies scientifiques qui tentent de les ordonner, se poursuivront dans les décennies suivantes, comme le montrent par exemple des notes de lecture d’après les Éléments de cristallographie physique (1893) de Charles Soret (1854-1904)4.

Fig. 18.1. Jules Bourgoin. Notes de lecture d’après l’Essai de phytomorphie (1864) du botaniste Charles Fermond, s. d.

Fig. 18.1. Jules Bourgoin. Notes de lecture d’après l’Essai de phytomorphie (1864) du botaniste Charles Fermond, s. d.

Paris, Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (Archives 67).

Fig. 18.2. Jules Bourgoin. Croquis préparatoires pour les planches de cristaux destinées au projet de « Revue de l’ornement », s. d. (v. 1877).

Fig. 18.2. Jules Bourgoin. Croquis préparatoires pour les planches de cristaux destinées au projet de « Revue de l’ornement », s. d. (v. 1877).

Paris, Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (Archives 67).

Notes

1   Auguste Bravais, Essai géométrique sur la symétrie des feuilles curvisériées et rectisériées, mémoire présenté à l’Académie des sciences, 1835 ; Charles Fermond, Études sur la symétrie considérée dans les trois règnes de la nature, Paris : Chaix et Cie, 1855.

2  William Scoresby, An Account of the Arctic regions with a history and description of the northern whale-fishery, Edinburgh : A. Constable and Co., 1820, vol. II, pl. VIII-XI.

3 Victor-Marie Ruprich-Robert, Flore ornementale. Essai sur la composition de l’ ornement : éléments tirés de la nature et principes de leur application : Herbier artistique contenant plus de 500 plantes, Paris : Dunod, 1876.

4  Charles Soret, Éléments de cristallographie physique, Genève: H. Georg / Paris: Gauthier-Villars, 1893. Outre les carnets conservés à la Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (Archives 67), voir les feuillets conservés à la bibliothèque de Joigny (64.14).

Table des illustrations

Titre Fig. 18.1. Jules Bourgoin. Notes de lecture d’après l’Essai de phytomorphie (1864) du botaniste Charles Fermond, s. d.
Crédits Paris, Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (Archives 67).
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/4602/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Titre Fig. 18.2. Jules Bourgoin. Croquis préparatoires pour les planches de cristaux destinées au projet de « Revue de l’ornement », s. d. (v. 1877).
Crédits Paris, Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet (Archives 67).
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/4602/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 197k

Pour citer cet article

Référence papier

Estelle Thibault, « Un imaginaire scientifique. Cristaux et figures organiques », in Jules Bourgoin (1838-1908). L'obsession du trait, Paris, Institut national d'histoire de l'art (« Les catalogues d'exposition de l'INHA »), 2012, p. 40-41.

Référence électronique

Estelle Thibault, « Un imaginaire scientifique. Cristaux et figures organiques », in Jules Bourgoin (1838-1908). L'obsession du trait, Paris, Institut national d'histoire de l'art (« Les catalogues d'exposition de l'INHA »), 2012, [En ligne], mis en ligne le 07 janvier 2013, consulté le 27 juin 2017. URL : http://inha.revues.org/4602

Droits d’auteur

Tous droits réservés