Navigation – Plan du site
« Bronzes grecs et romains, recherches récentes » — Hommage à Claude Rolley - Martine Denoyelle, Sophie Descamps-Lequime, Benoît Mille et Stéphane Verger (dir.)
Le fonds scientifique de Claude Rolley : bibliothèque et archives

Le fonds Claude Rolley à la bibliothèque d’archéologie de l’École normale supérieure

Anne Cavé

Résumés

L’arrivée de la bibliothèque parisienne de Claude Rolley a été une magnifique opportunité pour la bibliothèque d’archéologie de l’École normale supérieure de Paris, permettant à la fois d’accroître ses collections mais aussi de s’ouvrir à de nouvelles thématiques de recherches. Ainsi, le monde hellénistique figure désormais parmi ses pôles d’excellence, notamment la protohistoire celtique et méditerranéenne et la mosaïque antique. Un travail d’envergure, effectué tant sur le plan matériel que bibliographique, a abouti au catalogage de ce fonds, aujourd’hui accessible à la bibliothèque et consultable sur internet à l’aide de catalogues informatisés.

Texte intégral

1En 2007, la bibliothèque d’archéologie de l’UMR 8546 (AOROC), hébergée dans les locaux de l’École normale supérieure (Paris), a eu le privilège d’accueillir dans ses murs, à l’initiative de Stéphane Verger, la bibliothèque parisienne de Claude Rolley.

Présentation de la bibliothèque

2Il s’agit d’une bibliothèque de recherche spécialisée dans les civilisations antiques européennes et méditerranéennes, classiques et en marge de celles-ci. Pour l’archéologie d’Orient, elle couvre l’Asie centrale, entre civilisations grecque et orientale. Pour l’archéologie d’Occident, elle concerne aussi bien les mondes celtique, étrusque et italique que l’Afrique du Nord antique aux confins des cultures phénico-puniques et romaines. On y trouve également l’un des fonds les plus riches sur le décor antique consacré à l’étude de la mosaïque et de la peinture murale.

3Issue du travail des différentes équipes du laboratoire d’archéologie, la bibliothèque est un de ses pôles centraux, alimentée en permanence par de nouvelles acquisitions, dons et échanges.

4C’est pourquoi l’idée d’accueillir le fonds parisien de Claude Rolley s’est imposée et a été pour notre laboratoire l’occasion d’enrichir des sujets déjà existants comme celui des bronzes celtiques, mais aussi de s’ouvrir à des thématiques jusque là peu représentées, comme le monde hellénistique.

Le fonds Rolley à la bibliothèque

5L’arrivée du fonds Rolley s’est faite en plusieurs étapes. Tout d’abord, il a été question de réfléchir aux modalités de réception et de mise à la disposition du public de ces ouvrages nombreux, dont certains, plus précieux ou en mauvais état de conservation, devaient faire l’objet d’une attention spéciale.

6L’idée principale autour de laquelle s’est organisé ce travail a été l’intégration des livres dans les collections de la bibliothèque, afin de garder ce fonds vivant.

7La rencontre avec la famille de Claude Rolley et notamment avec ses sœurs, en la présence de Dominique Briquel, notre directeur, a été nécessaire pour finaliser un accord et aborder les questions administratives et juridiques de ce don.

8Durant l’été 2007, profitant d’une baisse de fréquentation de la bibliothèque, le déménagement des livres a été réalisé, suivi d’un premier inventaire qui nous a permis de prendre conscience du contenu réel de ce fonds.

9Nous avons ensuite procédé à un travail de tri. La plupart des ouvrages ont rejoint les rayonnages de la bibliothèque, mais les doubles ont été isolés, car destinés à des échanges avec des bibliothèques, dont Claude Rolley était également lecteur. À ce propos, un comité doit se mettre en place afin de leur trouver la meilleure destination possible. Les ouvrages rares ou précieux ont été également mis de côté, afin d’être préservés. Certains ont d’ailleurs fait l’objet d’une restauration, confiée à une société de reliure.

1. Reproduction du tampon « Fonds Claude Rolley »

1. Reproduction du tampon « Fonds Claude Rolley »

10Puis, nous nous sommes intéressés au traitement matériel et bibliographique des ouvrages intégrés au fonds. Ainsi, en ce qui concerne la différenciation visuelle du fonds, il a été décidé d’équiper les ouvrages d’une mention spécifique « Fonds Claude Rolley » (fig. 1). Une étiquette blanche, sur laquelle est inscrite leur cote, a été collée sur leur tranche afin de les distinguer clairement du reste des collections. Ensuite, nous avons procédé à leur catalogage, description bibliographique et indexation par matière, afin de les insérer dans les catalogues informatisés de la bibliothèque. Il en résulte qu’ils peuvent être consultés à l’aide du catalogue du Système universitaire de documentation ou SUDOC, ou bien directement en accédant au catalogue collectif des bibliothèques de l’École normale supérieure. Là aussi, une mention d’appartenance « Fonds Claude Rolley » a été inscrite sur les notices bibliographiques comme sur les notices d’exemplaires, ce qui rend possible une recherche par l’ancien propriétaire.

11Enfin, pour le catalogage des quatre-vingt-dix-neuf ouvrages en grec moderne, une aide précieuse nous a été apportée par Sylvain Perrot, chargé des archives.

12Aujourd’hui, tous les ouvrages ont été catalogués et sont à la disposition du public. Dans un futur proche, les tirés-à-part qui se trouvaient dans les archives, seront rapatriés à la bibliothèque, où ils seront conservés et décrits dans le catalogue.

Composition du fonds

13L’inventaire réalisé à l’arrivée du fonds, puis le catalogage des documents nous ont permis de comptabiliser (fig. 2) :

2. Composition du Fonds Rolley

2. Composition du Fonds Rolley
  • 1200 monographies

  • 370 volumes de périodiques

  • 38 volumes de thèses dactylographiées

  • 53 tirés-à-part

14Le domaine ou plutôt les domaines de recherche de Claude Rolley, à savoir l’archéologie du monde grec (aussi bien pour l’étude technique que pour l’étude iconographique), la sculpture (en particulier la statuaire en bronze), l’architecture et l’urbanisme, correspondent bien aux axes de recherche de notre laboratoire.

3. Présentation des axes thématiques du Fonds Rolley

3. Présentation des axes thématiques du Fonds Rolley

Ces livres ont naturellement pris place dans nos collections d’archéologie d’Occident (fig. 3). Au cours du traitement, nous est également apparu l’intérêt de Claude Rolley pour des sujets plus particuliers, notamment celui de la sphère privée (miroirs, bijoux…) mais aussi de l’armement, qui trouvent leur place au sein de notre bibliothèque parmi les thématiques transversales.

15Beaucoup de ses ouvrages nous ont également permis de combler des lacunes dans certaines de nos grandes collections de fouilles (Bibracte, Delphes, Olympie…) ou dans nos collections de périodiques. À ce titre, le plus emblématique est le Bulletin de correspondance hellénique (BCH), dont la bibliothèque ne recevait par échange que le fascicule deux de chaque livraison.

4. Présentation des axes géographiques du Fonds Rolley

4. Présentation des axes géographiques du Fonds Rolley

16D’autre part, la bibliothèque parisienne de Claude Rolley est venue enrichir nos rayons, beaucoup de ces livres traitant, en effet, de sujets d’étude jusqu’alors absents. C’est le cas de ce qui a trait à l’histoire, à l’art ou à la culture du monde grec et à son influence et sa diffusion dans le monde antique. Des sujets tels que la statuaire grecque ou des régions géographiques comme la Sicile ou plus largement la Grande-Grèce ont fait une apparition remarquée dans notre bibliothèque (fig. 4). Enfin, cette arrivée a été l’occasion de commencer un fonds en grec moderne, jusqu’ici inexistant.

17Pour terminer cette brève analyse de la collection de Claude Rolley, qui pourrait faire l’objet d’une étude plus approfondie, nous aimerions souligner l’importance des catalogues d’exposition (98 titres), des catalogues de musées (une trentaine), des catalogues de vente (une vingtaine) et des actes de colloques (plus de 70).

Un archéologue bibliophile

18Ce travail était d’autant plus intéressant qu’il nous a permis d’approcher un homme méthodique et soigneux, un archéologue passionné.

5. Signature de Claude Rolley

5. Signature de Claude Rolley

Compte-rendu pour la RAE tiré de « Recherches gallo-romaines I », Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, 1985.

6. Ex-libris Salomon Reinach

6. Ex-libris Salomon Reinach

Tiré de S. Reinach, « Répertoire de la statuaire grecque et romaine », Paris, Leroux, 1897.

19Il nous a été ainsi donné de partager l’enthousiasme qui animait Claude Rolley, enthousiasme perceptible à travers le choix de ses livres, mais aussi par le style de ses annotations. En effet, au-delà de l’intérêt qu’il accordait à l’agrandissement d’une bibliothèque personnelle à la fois exhaustive et pluridisciplinaire, il notait méticuleusement la provenance de chaque livre. Trois lignes tracées au crayon, parfois à l’encre, dans l’angle en haut à droite de la page de garde en témoignent (fig. 5). C’est ainsi que nous pouvons distinguer les ouvrages reçus en vue de compte-rendu (le plus souvent pour la RAE, Revue archéologique de l’Est), les ouvrages offerts par des collègues et dédicacés, les ouvrages achetés au cours de ses nombreux voyages (Athènes…), et les ouvrages acquis lors de succession (comme c’est le cas pour ceux qui portent l’ex-libris « Salomon Reinach ») (fig. 6).

20Pour finir, il est particulièrement émouvant de retrouver parfois la signature de Roland Martin, dont Claude Rolley avait été le successeur à l’université de Dijon.

21S’il va de l’intérêt d’une bibliothèque d’accroître ses collections d’une manière cohérente et conséquente, il est tout aussi fondamental d’insister sur la transmission des savoirs. C’est pourquoi, encouragé par la présence d’un public nouveau et intéressé par ce fonds exceptionnel, le personnel de la bibliothèque souhaite le valoriser et le rendre vivant par une politique d’acquisition concertée. Nous remercions une fois de plus la famille de Claude Rolley d’avoir initié ce projet, ouvrant sa collection personnelle aux nouvelles générations de chercheurs et de passionnés d’Antiquité classique.

Table des illustrations

Titre 1. Reproduction du tampon « Fonds Claude Rolley »
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/3941/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Titre 2. Composition du Fonds Rolley
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/3941/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre 3. Présentation des axes thématiques du Fonds Rolley
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/3941/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Titre 4. Présentation des axes géographiques du Fonds Rolley
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/3941/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Titre 5. Signature de Claude Rolley
Légende Compte-rendu pour la RAE tiré de « Recherches gallo-romaines I », Paris, Éd. de la Réunion des musées nationaux, 1985.
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/3941/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 12k
Titre 6. Ex-libris Salomon Reinach
Légende Tiré de S. Reinach, « Répertoire de la statuaire grecque et romaine », Paris, Leroux, 1897.
URL http://inha.revues.org/docannexe/image/3941/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 30k

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Cavé, « Le fonds Claude Rolley à la bibliothèque d’archéologie de l’École normale supérieure », in Martine Denoyelle, Sophie Descamps-Lequime, Benoît Mille et Stéphane Verger (dir.), « Bronzes grecs et romains, recherches récentes » — Hommage à Claude Rolley, INHA (« Actes de colloques »), 2012.

Référence électronique

Anne Cavé, « Le fonds Claude Rolley à la bibliothèque d’archéologie de l’École normale supérieure », in Martine Denoyelle, Sophie Descamps-Lequime, Benoît Mille et Stéphane Verger (dir.), « Bronzes grecs et romains, recherches récentes » — Hommage à Claude Rolley, INHA (« Actes de colloques »), 2012, [En ligne], mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 24 juin 2017. URL : http://inha.revues.org/3941

Auteur

Anne Cavé

Ingénieur d’études, directrice de la bibliothèque
AOROC, UMR 8546, CNRS – ENS

Droits d’auteur

Tous droits réservés