Navigation – Plan du site
Edmée de Syva (? - ?)

Introduction

Amandine Gorse

Texte intégral

1Sous la monarchie de Juillet, la presse connut un essor considérable auquel participèrent les journaux dédiés aux femmes. Véhiculant les valeurs d’une bourgeoisie triomphante à l’ère industrielle, elle fut alors considérée comme un outil indispensable à l’éducation (Bonvoisin et Maignien 1986, p. 10 et Corroy 2004). C’est dans ce but que fut créé par Alfred Thiéry le Journal des demoiselles, dont le premier numéro parut le 15 février 1833 (Léger 1988 et Besson-Morel 1998). Pour satisfaire au mieux le besoin des jeunes lectrices, âgées de 14 à 18 ans et issues des couches aisées de la population, celui-ci s’entoura d’une équipe exclusivement féminine et spécialisée dans la rédaction d’ouvrages pédagogiques, menée par Jeanne-Justine Fouqueau de Pussy (1786-1863), avec à ses côtés Alida de Savignac, Coraly Thiéry et Flore Desinck. L’impression était assurée par une autre femme, la veuve Dondey-Dupré (Marcoin 2006, p. 348-355).

2L’une des rédactrices, Edmée de Syva, reste encore aujourd’hui une personnalité mystérieuse. Il semble qu’il s’agisse en fait de Jeanne-Justine Fouqueau de Pussy qui usait de ce pseudonyme pour ses articles sur l’art. Elle assurait au Journal des demoiselles un contenu diversifié, qui allait des contes moraux, de l’histoire, de la physique aux critiques littéraires et artistiques, en passant par la musique et les travaux de mode, le tout rédigé sur le ton de la conversation.

3L’écriture de Jeanne-Justine Fouqueau de Pussy/Edmée de Syva dans ses critiques artistiques adoptait le même ton alerte et piquant que dans ses livres pour la jeunesse – elle avait publié en 1832 chez Firmin Didot Le Grand-Père et ses quatre petits-fils, livre de lecture à l'usage des écoles primaires. Laissant une grande place aux observations subjectives, à l’instar de la littérature romantique, elle offrait à la fois, dans ses contributions au Journal des demoiselles, des commentaires théoriques et une description vivante de l’atmosphère du Salon. Elle invitait ses lectrices à se familiariser avec le vocabulaire théorique et technique des beaux-arts : description, composition, touche, variation des teintes (Haupais 2009), tout en rendant vivant le contenu iconographique des œuvres dont elle rendait compte. Ses écrits étaient donc adaptés aux convenances sociales en cours chez les lectrices du journal, mais s’éloignaient d’une revendication féministe émancipatoire.

Oeuvres d'art commentées par Edmée de Syva dans ses articles pour Le Journal des demoiselles

Bibliographie

Besson-Morel 1998

Anne Besson-Morel, La Presse enfantine sous la monarchie de Juillet, thèse de doctorat, université Paris IV-Sorbonne, 1998.

Bonvoisin et Maignien 1986

Samra-Martine Bonvoisin et Michèle Maignien, La Presse féminine, Paris, Presses universitaires de France, 1986.

Corroy 2004

Laurence Corroy, La Presse des lycéens et des étudiants au xixe siècle : l'émergence d'une presse spécifique, Lyon, Institut national de recherche pédagogique, 2004.

Haupais 2009

Coline Haupais, L'École des femmes. Représentations, définitions et apprentissage de la féminité dans les romans feuilletons du Journal des demoiselles, 1855-1870, mémoire de master d'histoire, université Paris I-Panthéon-Sorbonne, 2009.

Léger 1988

Christine Léger, Le Journal des demoiselles et l’éducation des filles au xixe siècle, thèse de doctorat, université Paris VII, 1988.

Marcoin 2006

Francis Marcoin, Librairie de jeunesse et littérature industrielle au xixe siècle, Paris, H. Champion, 2006.

Pour citer cet article

Référence papier

Amandine Gorse, « Introduction », in Anne Lafont (dir.), Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) — Anthologie, Dijon, Presses du réel/INHA (« Sources »), 2012.

Référence électronique

Amandine Gorse, « Introduction », in Anne Lafont (dir.), Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) — Anthologie, Dijon, Presses du réel/INHA (« Sources »), 2012, [En ligne], mis en ligne le 06 juin 2012, consulté le 20 août 2017. URL : http://inha.revues.org/3721

Droits d’auteur

Tous droits réservés