Navigation – Plan du site

Les Peintres italiens en quête d'identité. Paris 1855-1909

de Marion Lagrange
Notes de la rédaction

Tout au long de la seconde moitié du xixe siècle, alors que l’Italie fait l’objet de profondes mutations politiques et sociales consécutives à l’unification du pays, un bon nombre de peintres choisissent de s’installer à Paris. Artistes confirmés, que viennent-ils chercher dans la « nouvelle Babylone » ? Quelle visibilité parviendront-ils à acquérir ? Quels réseaux vont-ils tisser avec les marchands d’art ? Et surtout, comment leur pratique artistique va-t-elle se trouver influencée par les courants et écoles qui sont les leurs en Italie (les macchiaioli, par exemple) et ceux qui dominent à l’époque en France (orientalisme, impressionnisme…) ?

Telle est la cartographie proposée dans cet ouvrage. L’auteur restitue les parcours des peintres dans leurs aspirations, leurs contradictions, leurs déchirements, mais aussi leurs réussites d’intégration, bref, dans la diversité de leurs parcours.

Informations

Collection :
Les Essais de l'INHA
Éditeur :
INHA/CTHS
Mots clés :
orientalisme, exposition, peinture XIXe siècle, marché de l'art, paysage, peinture de genre, revues italiennes, Salon, art italien, Goupil et Cie, impressionnisme, Alberto Pasini, Diego Martelli, Edgar Degas, Giuseppe De Nittis, Giuseppe Palizzi, Federico Zandomeneghi, Giovanni Boldini
Date de parution papier :
janvier 2009
Mis en ligne en :
juillet 2010
Lieu de parution :
Paris
Année de parution :
2009
ISBN :
978-2-7355-0708-5
Nombre de pages :
336 p.
Format :
16,5 x 22
Prix :
45 euros